Vigne et Verger Luisant

Depuis sa création en 1989, l’association du Ver luisant a à cœur de valoriser et de sensibiliser les actions de l’Homme pour et avec son environnement naturel.
Les savoir-faire traditionnels que nous perpétuons déjà avec nos adhérents sont une ressource essentielle de cette démarche d’écologie au quotidien : greffage, taille douce, vendange, pressage des pommes,lactofermentations des légumes …
En 2022, nous avons souhaité élargir à l’ensemble de la population cette approche en créant un lieu de sensibilisation à la biodiversité et d’expérimentation de pratiques vivrières responsables et durables.
Projet de longue haleine, vitrine de la biodiversité, ce jardin à rêver, à créer, à vivre et à goûter sera un réservoir d’espèces fruitières et messicoles malmenées en voie de réapparition !
Notre jardin "vigne et verger partagé" s’inscrit sur une parcelle de 7000 m2 mise à
disposition par la commune d’Eauze. Ce terrain est situé en périphérie du centre-ville, proche des
jardins partagés déjà existants, du parc municipal de Panblanc et de ses équipements sportifs, ainsi
que du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Cet emplacement, au cœur de la commune ,nous
permettra de toucher un large public, d’origines sociales et d’âge variés.

La population sera invitée à participer à des chantiers collectifs d’aménagement, de plantations, de
greffage, d’entretien, de récolte, etc. Au fil des années et surtout des saisons, de nombreux ateliers
et évènements ponctueront la vie de ce site afin de la partager avec différents publics (habitants,
bénévoles, scolaires, jeunes, publics fragiles,etc.).

La démarche s’intègre dans une logique de synergie avec les acteurs locaux :
- La commune d’Eauze

-Le Pays d’Armagnac : Par tous ses aspects, ce projet s’inscrit en parfaite cohérence avec les
objectifs du Plan Alimentaire Territorial porté par le P.E.T.R. du Pays d’Armagnac.

Nous chercherons à faire de ce lieu une vitrine des pratiques vertueuses promues par de nombreux
organismes et institutions (ADASEA, Arbre & paysage 32, CPIE, etc.) et nous tendrons à établir
des liens et des partenariats avec le plus grand nombre d’entre eux.
 
BIODIVERSITÉ
•Développer des pratiques agricoles et vivrières responsables : apprendre à faire, sans trop en faire !
L’utilisation d’un minimum de mécanisation permet non seulement de respecter la vie du sol, sans
recours à des intrants chimiques. C’est également un moyen de respecter les plantes et insectes de
surface qui s’inscrivent dans la grande chaîne du vivant : laisser des zones de friche refuge pour les
insectes, accepter le sacrifice de quelques plantes ou fruits le temps qu’arrive leurs prédateurs
naturels (autres insectes,oiseaux...). Le site sera géré selon ces principes.
Aussi, nous favoriserons l’installation des insectes auxiliaires par l’installation d’hôtels à insectes,
de ruches,de nichoirs qui rendent inutiles l’utilisation de pesticides.
La gestion de l’eau sera principalement faite en créant des réserves naturelles (mare) et artificielles
(bac de récupération), mais également en choisissant des essences adaptées au terroir et au climat et
en limitant l’évapotranspiration (paillage…).
Enfin, l’installation de haies aux fonctions multiples (protection des intempéries, des animaux,
production de bois de chauffage, d’osier à vanner, de fruits à récolter…) viendra soutenir le
fonctionnement écologique du site.
•Des plantations tournées vers un esprit de conservation des espèces
La standardisation des espèces fruitières cultivées et la mécanisation ont entraîné une perte de
diversité des espèces arboricoles, viticoles et messicoles. En réintroduisant des espèces arboricoles
et viticoles anciennes, nous contribueront au maintien de la diversité des espèces, des fruits et du
patrimoine génétique. En choisissant des pratiques agronomiques ancestrales, nous permettrons la
réintroduction des plantes messicoles pour la plupart menacées ou en voie de disparition.
AUTONOMIE et PÉDAGOGIE
L’intérêt de cette démarche réside aussi dans la transmission de savoir-faire et le développement de
la capacité de chacun à auto-produire une partie de son alimentation.
L’association est composée de membres qui héritent de ces connaissances, qui les ont mûries au fil
des ans et des expériences, et qui souhaitent aujourd’hui les diffuser dans une logique didactique
auprès d’un public le plus large possible.
A cet effet, le site sera ouvert aux adhérents de l’association et à tout un chacun lors des animations
et chantiers participatifs. Les fruits pourront être récoltés ensemble tout au long de l’année par les
adhérents à l’association et lors d’évènements particuliers, par les autres publics.
Les animations sur le site proposeront de renouer avec les traditions.
Apprendre à faire soi-même : tailler les arbres fruitiers, les greffer, choisir les fruits à maturité, les
conserver ou les transformer…. Autant de savoir-faire que le Ver Luisant est en mesure de proposer
et qui permettent à chacun une plus large autonomie au moindre coût.
Ce projet sera, à plus long terme, l’occasion pour chacun d’observer qu’en respectant la nature, tout
un écosystème vivrier et peu coûteux est possible pour offrir à tous de quoi s’alimenter sainement et
durablement.
Les prochaines sorties

Aucune sortie n'a été renseignée pour l'instant

Les dernières sorties

Aucune sortie n'a été renseignée pour l'instant